arca-4

Opérer dans les assurances en RDC

logo rond shadow2

Opérer dans les assurances en RDC

Opérer dans le marché nouvellement libéralisé des assurances en RDC constitue une opportunité rare, pour ne pas dire unique.  Investir dans un secteur vierge en capitalisant sur les avantages naturels que comporte le pays tant sur le plan humain que sur le plan de la dynamique économique. Le marché actuel est estimé à 850 millions de dollars américains, mais seul 7% en est réellement capté. Le reste étant réparti entre les primes souscrites à l’étranger, le fronting et la réassurance incontrôlée, ou encore les segments non adressés pleinement. L’action de l’ARCA vise à stimuler le rapatriement de ces capitaux par l’introduction d’acteurs dynamiques, et possédant un fort potentiel, ainsi que par la mise en place de mécanismes et procédures adéquates afin d’accompagner la mise en application stricte du Code des Assurances.

En RDC, le Code des Assurances rend obligatoire la souscription des polices suivantes :

  •  Responsabilité civile des propriétaires de véhicules terrestres à moteur ;
  • Assurance Incendie ;
  • Risques de construction : Assurance dommages à l’ouvrage et responsabilité décennale ;
  • Responsabilité civile des transports aériens ;
  • Responsabilité civile des transporteurs maritimes, Fluviaux et lacustres ou des voies de navigation intérieures ;
  • Assurance des facultés à l’importation.

En plus de ses atouts démographiques, la RDC voit ses secteurs minier, agricole, forestier, immobilier et du développement des infrastructures connaitre une croissance soutenue et dont les effets se font ressentir sur le secteur des services. Cette croissance sera largement stimulée et accompagnée par le développement du marché des assurances. Celui–ci devrait atteindre 5 milliards de dollars américains dans les 10 prochaines années ; ce qui placerait la RDC dans le Top 5 des pays les plus développés en matière d’assurance en Afrique.