arca-6

La RDC

rdc flag

La République Démocratique du Congo

Avec une superficie de 2 345 409 km2, la RDC est le 2ème plus grand pays d’Afrique et le 11éme plus grand pays au monde. Située entre l’Afrique Centrale, l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe, elle compte 9 pays frontaliers dont la République Centre Africaine, Le Congo Brazzaville, l’Angola, la Zambie, la Tanzanie, le Burundi, le Rwanda d’Ouganda et le Soudan du Sud. Possédant 80 millions d’hectares de terre arable, la RDC se trouve 2ème au classement mondial, avec une forêt qui s’étend sur 54 % du territoire, et dont 35 km du territoire a un accès à l’Océan Atlantique.  Les richesses minières du pays sont évaluées à 24 000 milliards de dollars américains dont notamment le cobalt (1er producteur mondial), le cuivre (1er producteur africain),le diamant (1er producteur africain) et le coltan (plus de 60% des réserves mondiales) ; auxquelles se rajoute l’énorme potentiel en hydrocarbure et gaz. Il est à noter qu’avec un potentiel estimé à 100 Gigawatts la RDC représente à elle seule 23% du potentiel hydroélectrique mondial.

100.000.000 d’habitants en 2021. La République Démocratique du Congo a une forte natalité soutenue par un taux d’accroissement de la population de près de 3,3% l’an. Avec une population jeune (66% ont moins de 24 ans), l’espérance de vie est en pleine amélioration et atteint actuellement les 59,02 ans contre 48,45 en 1998.

Un PIB de plus de 50 milliards d’USD en 2021. La RDC connait une croissance économique soutenue et prometteuse malgré un contexte généralement difficile. Le PIB continue de croître, pour atteindre, selon les projections, 50 milliards de dollars américains en 2020. La croissance du PIB a été largement stimulée par le secteur des services (dont les secteurs de la télécommunication, du commerce et de l’hôtellerie contribuent pour plus de 55%), ainsi que par l’agriculture et l’élevage (contribution de plus de 20%). Avec 6% de taux de bancarisation et 13% de pénétration des services financiers mobiles, le développement du secteur financier demeure un véritable pôle de croissance, renforcé par les produits favorisant l’inclusion financière.

La RDC est membre de grandes organisations régionales, telles que la CEEAC, la SADC, le COMESA, et la CPGEL. Elle a adhéré au Traité OHADA depuis 2012.